En als niet nu, wanneer?

And if not now, when?
A Documentary by Guy De Troyer
Crowdfunding teaser: 
funded project
326
101%
€5.063
donated of €5.000
0
days to go
98
supporters

Project Information

About the project
LOCKLINEMarrakesh was once the hometown to 35.000 Jews, today less than 100 Jews remain. An intimate journey in the world of Paulette, who decided to stay.

[ENG] THE INFORMATION ABOUT THE PROJECT IN ENGLISH IS BELOW THE PAGE.

 

Et si pas maintenant, quand?

 

 

Le titre vient d'une déclaration du rabin et philosophe juif, Hillel l'Ancien.

'Si je ne suis pas pour moi, qui est pour moi ? Et si je ne suis là que pour moi, qu'est-ce que je suis ? Et si pas maintenant, quand?'

Elle contient une sagesse universelle qui ne s'arrête pas aux frontières du judaïsme. La sagesse libère les gens et leur montre le chemin les uns vers les autres. Hillel a plaidé pour la tolérance et la compassion pour vous-même et pour les autres.  Et pour les deux, il n'y a pas de temps à perdre. Cette question fragile, lié à la condition humain, se retrouve aussi dans Paulette, le personnage principal du court-métrage.

 

L' HISTOIRE DU COURT-MÉTRAGE

 

 

Et si pas maintenant, quand ?'  raconte l'histoire intime de Paulette, l'une des moins de 100 Juifs vivant aujourd'hui à Marrakech, autrefois la ville natale de 35 000 Juifs. Paulette a décidé de rester et a de longues conversations téléphoniques avec sa petite-fille Kim, qui vit à Paris. Ces conversations affectives parcourent comme un fil conducteur sa vie, après la migration de sa famille.

 

 

D’ OÙ VIENT L’IDÉE D'UN COURT-Métrage?

Tout a commencé pour moi dans un riad judéo-marocain vide à Marrakech. En regardant des photos d'une famille juive, j'ai entendu l'appel à la prière d'une mosquée dans le quartier. Et deux mondes se sont réunis pour moi

C'est là pour la première fois qu'un ami m'a raconté l'histoire séculaire des Juifs au Maroc. Une histoire que je ne connaissais pas du tout. Et c'est pourquoi j'ai décidé ce jour-là que ce serait le thème de mon projet de fin d'études à l'école de cinéma RITCS de Bruxelles. 

Après ma visite au riad, j'ai commencé une recherche cinématographique sur l'héritage juif et j'ai eu de nombreuses conversations avec les derniers juifs de Marrakech. C'est ainsi que j'ai rencontré Paulette et décidé de faire un film-essai intime sur son univers. Alors le long de notre tournage, c'est devenu notre film.

 

 

POURQUOI? 

J'ai lu dans un magazine que de nombreux jeunes issus de l'immigration marocaine ne se souviennent plus qu'il y avait autrefois une communauté juive florissante au Maroc. Sur les 300 000 Juifs, il en reste à peine 3 000 aujourd'hui. Ce n'est pas dans notre mémoire collective. Les Juifs et les musulmans ont vécu côte à côte au Maroc pendant de nombreux siècles. Les Juifs et les musulmans ont souvent subi le même sort. Au XVe siècle, ils ont été expulsés ensemble de l'Espagne catholique radicale. Beaucoup d'entre eux ont alors commencé une nouvelle vie au Maroc, jusqu'au grand départ de beaucoup de Juifs J'espère qu'une meilleure connaissance de notre histoire mènera à une plus grande compréhension et ouverture.

 

QUI SOMMES-NOUS? 

Après une longue carrière de producteur télé, podcasteur et journaliste à la VRT, je me suis lancé dans une nouvelle aventure à l'école de cinéma et j'aimerais réaliser des films et des documentaires sur des histoires oubliées et cachées. Ce film est mon projet de fin d'études au RITCS à Bruxelles.

J'ai réuni une équipe talentueuse autour de moi. Certains sont encore étudiants ou viennent de débuter professionnellement, d'autres sont occupés depuis un certain temps. Mais ils partagent tous la même passion pour le documentaire. Nous avons également collaboré avec deux étudiants en son de l'école de cinéma ESAV de Marrakech. Ensemble, malgré le Covid et la fermeture des frontières, nous avons continué à croire au projet et nous voulons aussi l'achever complètement.

 

Que se passera-t-il avec VOTRE INVESTISSEMENT ?

L'argent récolté nous aidera à couvrir les frais de finition du film (montage, finition couleur, bande son) ainsi qu'une partie des frais de déplacement et de location du matériel du film. Tout doit être prêt le 9 novembre et nous présenterons notre film au jury de l'école de cinéma. Après cela, j'aimerais montrer le court-métrage dans les festivals, les écoles, mais aussi dans les quartiers et ainsi redonner un morceau de cette histoire oubliée à tous ceux qui y sont ouverts.

 


 

'AND IF NOT NOW, WHEN?'

The title comes from a statement by a Jewish philosopher, Hillel the Elder. “If I'm not for myself, who's for me? And if I'm only there for myself, what am I? And if not now, when?” It contains a universal wisdom that does not stop at the borders of Judaism. And that's why it appeals to me so much. Wisdom liberates people and shows them the way to each other. Hillel advocated tolerance and compassion for oneself and for others. One cannot exist without the other. And for both, there is no time to lose. "And if not now, when?" In a surprising way, this question also comes together for me in Paulette, the main character of the short film.

 

 

STORY OF A SHORT MOVIE

 

 

'Et si pas maintenant, quand?' (And if not now, when?) is telling the intimate and overwhelming story of Paulette, one of the less than 100 Jews living today in Marrakesh, once the hometown to 35.000 Jews.

Paulette decided to stay and has long phone conversations with her granddaughter Kim, who lives in Paris. These affective conversations run like a thread through her life, after the migration of her family. 

INSPIRATION

It all started for me in an empty Jewish-Moroccan riad in Marrakech. While looking at pictures of a Jewish family, I heard the call to prayer from a mosque in the neighborhood. And so two worlds came together for me.

It was in the house that a friend told me about the centuries-long history of Jews in Morocco. A history I didn't know at all. And that's why I decided that day that this would be the theme of my master film at the filmschool in Brussels. I hope that one day I can return to make a short film about the intimate world in the house.

After my visit to the riad, I started a film research into the Jewish heritage and I had many conversations with the last Jews of Marrakech. And so I met Paulette and decided to make an intimate essay film about her world. Together with Paulette we start our journey.

 

 

MOTIVATION 

I read in a magazine that many young people with a Moroccan migration background no longer remember that there was once a thriving Jewish community in Morocco. Of about 300,000 Jews, less than 3,000 remain today. It is not in our collective memory at all.

We often see the Jewish and Arab worlds through our Western eyes as hostile biotopes, and yet they have often lived side by side in Morocco for many centuries. Jews and Muslims have often shared the same fate. In the 15th century they were expelled together from radical Catholic Spain. Many of them then started a new life in Morocco. I hope that a better knowledge of our history leads to more understanding and openness.

 

 

INTRODUCTION OF THE CREW

After a long career as a television producer, podcaster and journalist at the Flemish public broadcaster VRT, I have started a new adventure at a filmschool and I would like to make films and documentaries about forgotten and hidden histories.

This film is my graduationproject at the Royal Institute for Theatre, Cinema and Sound (RITCS) in Brussels. I have gathered a talented crew around me. Some are still students or have just started professionally, others have been busy for a while. But they all share the same passion for documentary. We also collaborated with two sound students from ESAV , a filmschool in Marrakech. Together, despite Covid and the closure of the borders, we have continued to believe in the project and we also want to finish it completely.

 

WHAT HAPPENS TO YOUR INVESTMENT?

The money raised will help us to cover the cost of finishing the film (editing, colorgrading, soundtrack) as well as part of the travel costs and the rental of the film material. Everything must be ready on November 9th and we will show our film to a professional jury of the filmschool. Afterwards, I would like to show my short film at festivals, schools and musea and and bring history back to children and adults. 

Quote that inspired the maker

‘Jews and Moslims. We were brothers and sisters. When neighbours were ill, they rang our bell during the night, because they knew my Jewish mother was a nurse. And then she always went out to nurse them. Without any disctintion.’
Paulette Moyal Hayot
This project was successfully funded on 05-11-2021

Fund Project